Formation Technicien d’Exploitation Cinéma

Projetez-vous vers l’avenir !

Formation en apprentissage préparant au titre de Technicien d’Exploitation des Équipements Culturels – Option Cinéma.
Titre certifié RNCP (code 26138 / code NSF 323p, niveau IV (Fr) – niveau 4 (Eu), enregistré au RNCP par arrêté du 26/05/2016 et publié au JO le 07/06/2016).

La transition numérique des salles de cinéma a transformé le métier de projectionniste en emploi polyvalent, où celui qui assure la projection a non seulement des compétences informatiques et techniques plus larges pour organiser et gérer des événements mais aussi le sens de la relation client et de la sécurité. Le titre de Technicien d’Exploitation Cinématographique délivré par le CFA AFOMAV est le seul en France à correspondre aux nouvelles exigences des exploitants cinématographiques.

Le technicien d’exploitation cinéma peut exercer son activité dans les salles de cinéma ou des théâtres, les entreprises pourvues d’une salle de projection, les festivals ou manifestations culturelles (cinéma en plein air, cinéma itinérant…).

Selon la taille de l’entreprise et ses activités il est : opérateur(trice) projectionniste de cinéma et/ou de l’audiovisuel, chef de cabine, technicien(ne) de l’exploitation cinématographique, technicien agent de cinéma.

Les + de la formation
  • Une expérience professionnelle
  • Une formation reconnue et rémunérée
  • Classe de 15 apprentis maxi
  • Des qualifications professionnelles associées : SST, BS-BE
  • Des formateurs issus du milieu professionnel
  • Des équipements professionnels adaptés: projecteurs numériques et argentiques ; logiciels de montage photo, vidéos et DCP, système 3D, tables de mixage, etc.

96%

de réussite à l’examen

95%

d’insertion professionnelle

Le programme de la formation

  • Théorie et pratique de la projection numérique et de l’argentique
  • Culture cinématographique, programmation, distribution
  • Réseaux informatiques de l’exploitation cinématographique,
  • Technologies du son, de l’image et de la lumière
  • Montage photos et vidéos
  • Gestion techniques d’événements
  • Gestion de contenus alternatifs
  • Communication, relation client et relations publiques
  • Sécurité incendie
  • Sauveteur secouriste du travail
  • Climatisation
  • Habilitation électrique BS BE

L’admission et les prérequis

  • A partir de 16 ans jusqu’à 30 ans pour le contrat d’apprentissage
  • Avoir effectué une 1re dans son intégralité ou être titulaire d’un CAP ou BEP
  • Conditions d’admission : tests de positionnement (QCM de culture générale) et entretien de motivation
  • Accompagnement à la recherche d’entreprisse
  • Admission définitive dès signature d’un contrat d’apprentissage

Les qualités et aptitudes professionnelles requises

  • Intérêt pour toute forme de films et l’actualité cinématographique
  • Aimer travailler en équipe,
  • Aimer accueillir, communiquer (ou avoir un bon contact humain)
  • S’intéresser aux aspects techniques des matériels audiovisuels
  • S’adapter à des situations de travail très différentes

La formation

  • En 2 ans : 1106 heures – 3 semaines en entreprise, 3 semaines au CFA
  • Formation visant un titre professionnel reconnu par la branche des exploitants de cinéma et enregistré au RNCP (code NSF 323m, niveau IV, publié au JO du 07/06/2016)
  • Statut : apprenti dans le cadre d’un contrat d’apprentissage

Les activités principales en entreprise

  • Assurer les tâches liées aux projections (transport des films, préparation playlist), entretien machine et cabine
  • Préparer et assurer les projections cinématographiques
  • Veiller au bon déroulement des séances, à l’accueil du public et à la bonne information des publics (qualité)
  • Etre garant des aspects techniques, des petits entretiens et des petites maintenances de l’équipement et du matériel technique (cabine et caisse)
  • Connaître et gérer les techniques liées au domaine de l’audiovisuel (câblages, branchement, entretien,…)
  • Assurer la sécurité des personnes (public et personnel) et des biens au sein du bâtiment
  • Assurer l’aspect technique de n’importe quelle manifestation hors projections telle que débat, animation jeune public, ciné-concert, …
  • Créer les cartons vidéo pour informer le public ;
  • Mettre à jour de l’affichage intérieur et extérieur en lien avec le premier projectionniste
  • Participer aux activité de vente (confiserie, caisse billetterie)
  • Participer à la mise en valeur du bâtiment

Les perspectives professionnelles

  • Responsable technique
  • Directeur technique et adjoint
  • Régisseur technique cinématographique

Particularités du métier

  • Travail en soirée, le week-end et certains jours fériés
  • Responsabilité d’un équipement recevant du public lors des séances effectuées
  • Totale autonomie en fonction de la taille de l’exploitation

Partager