Les aides financières à l’embauche d’un apprenti

Recruter en alternance : les aides existantes

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail entre un salarié et un employeur qui permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise et au centre de formation des apprentis (CFA) pour obtenir un diplôme ou un titre professionnel. Il existe différentes aides prévues pour les employeurs qui embauchent des apprentis. Toutes ces aides sont cumulables.

Aide financièreMoins de 11
salariés
De 11 à 250
salariés
Plus de 250
salariés
MontantCritères d'obtention
« TPE jeune apprenti »Forfait de 4400€ la 1ère année du contrat (versés trimestriellement par l’État)Recruter un apprenti âgé de moins de 18 ans à la date de conclusion du contrat.
Prime à l'apprentissage pour les TPE1000€ minimum par année de formation versés par les régions
Aide au recrutement apprenti supplémentaire1000€ minimum versés à l’embauche par les régionsRecruter un apprenti pour la première fois ou prendre un apprenti supplémentaire dans son entreprise.
Exonération des charges socialesExonération partielle ou totale des cotisations patronales et salariales, légales et conventionnelles
Crédit d'impôts1600€ pour la première année d’une formation de niveau III ou inférieure (BTS, DUT, BAC, CAP...). Ce montant s’élève à 2200€ dans certains cas, notamment pour les apprentis reconnus travailleurs handicapés.
Aides de l'Agefiph
  • Aide à la conclusion du contrat de 1500€ à 9000€
  • Aide à la pérennisation suite au contrat d’apprentissage de 1000€ à 4000€
Effectuer la demande directement auprès de l'Agefiph ou avec l'aide du conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission locale qui a suivi la démarche de recrutement.
Conditions valables au 5 mars 2018 sous réserve de tout ajustement.

Partager