Au CFA ou en entreprise, comment sont assurés les apprentis ?

Un apprenti est un jeune professionnel qui suit une formation en alternance entre une entreprise et un centre de formation. Son statut particulier le place entre l’étudiant et le salarié, quelle est donc la couverture santé dont bénéficie cet apprenti ?

Les apprentis, titulaires d’un contrat de travail, sont des salariés à part entière et sont couverts comme tous les autres salariés, sans majoration ni sanction. Ils relèvent du régime général et sont immatriculés par l’employeur dès la signature du contrat. Aucune démarche n’est à effectuer auprès de la sécurité sociale, c’est l’entreprise qui en a la charge.

En cas d’accident de travail, l’apprenti est couvert qu’il soit en entreprise, au centre de formation ou lors de ses trajets domicile – entreprise / CFA. L’employeur déclare l’accident dès qu’il en a connaissance.  Pendant les 28 premiers jours d’arrêt de travail, l’indemnité journalière est égale à 60 % du salaire journalier. A compter du 29ème jour d’arrêt de travail, l’indemnité journalière est majorée : elle est portée à 80 % du salaire journalier.
Les indemnités journalières au titre d’un accident du travail sont versées sans délai de carence, dès le lendemain de l’accident (le salaire du jour de l’accident étant entièrement à charge de l’apprenti) et pendant toute la durée de l’arrêt de travail.

Bon à savoir :

La protection sociale est maintenue pendant un an à partir de la fin du contrat d’apprentissage. L’apprenti peut ainsi se faire rembourser ses soins ou obtenir des indemnités journalières, même après son apprentissage.